Hébergement

    Tony Le Goff

    Chef Concierge

    Quel est votre parcours ?
     Je suis diplômé de l’Université et j’ai d’abord enseigné à Vienne en Autriche puis à l’école militaire de Saint Cyr Coëtquidan. J’ai découvert le monde de l’hôtellerie par hasard et ma vocation est apparue telle une évidence.
    Passionné d’art et d’histoire je vis pleinement ma position de Chef Concierge au sein du premier Shangri-La d’Europe pour partager et transmettre mes passions.
    Je me positionne en Ambassadeur du Shangri-La Hotel, Paris, de son Histoire certes mais aussi des valeurs fondamentales de notre groupe et de Paris, ville que j’affectionne tout particulièrement. 

    Qui était le Prince Roland Bonaparte et quelle est l’histoire de son Palais ?
     Le père de Roland Bonaparte, Pierre Napoléon Bonaparte, était le fils du frère de Napoléon 1er, Lucien Bonaparte.
    Les travaux de l’hôtel Bonaparte sont menés par l’architecte Ernest Janty de 1892 à 1894, année où le Prince emménage avec sa fille, la princesse, Marie Bonaparte – la future célèbre psychanalyste amie et traductrice de Freud. Le rejoignent aussi sa propre mère, la princesse Pierre, ainsi qu’une importante domesticité – jusqu’à 60 personnes. L’essentiel des 14 000 m2 de la demeure, côté rue Fresnel, est consacré à sa bibliothèque – 450 000 ouvrages, 6 kilomètres de rayonnages – et à son herbier, le plus important de l’époque avec 2 500 000 échantillons concernant près de 100 000 espèces. Lorsqu’il a été légué à l’Université de France, 22 wagons ont été nécessaires pour le déménager jusqu’à Lyon ! 

    Pouvez-vous nous décrire cette immense demeure ?
     Le style du palais est éclectique. La façade avenue d’Iéna est inspirée par le style Louis XIV, tout en pierre de taille, avec une ornementation due au ciseau des sculpteurs Steiner et Houguenade. Au centre de l’avant-cour, la marquise en fer forgé protégeait les carrosses des visiteurs – scientifiques ou membres de la parentèle impériale.
    Les invités pouvaient alors se détendre dans l’un des trois salons d’attente. Les décors du Salon de l’Horloge, et du fumoir qui lui succède, sont d’origine et inscrits à l’inventaire des monuments historiques.
    Le vestibule d’entrée, actuel lobby de l’hôtel composé d’alcôves, donne accès à une rotonde surplombée d’une élégante voûte au plafond. Les deux personnalités de Roland Bonaparte s’expriment dans la décoration : d’une part son caractère de globe-trotter scientifique – le planisphère avec ses signes du zodiaque, le jeune chérubin portant une torchère, allégorie de la diffusion de la science sur le monde –, et d’autre part son origine impériale avec les blasons – “B” pour Bonaparte, “N” pour Napoléon, “R” pour Roland – ou l’aigle impériale dans l’escalier sur les vitraux de Carlo Pizzagalli, peintre-verrier.
    L’escalier d’honneur permet d’accéder au bel étage. Sa magnifique rampe en fer forgé et cuivre ciselée est l’oeuvre des frères Moreaux, artisans ayant oeuvré au château de Chantilly. 

        Anthony Schmitt

        Concierge

        Quelle est votre formation d’origine et quel a été votre parcours professionnel avant d’intégrer le Shangri-La Hotel, Paris ?
         Après le baccalauréat, j’ai fait une mise à niveau Hôtelière à Nice. J’ai ensuite intégré la 5ème promotion de la Formation Professionnelle d’Etablissement (FPE) de Concierge d’Hôtel à Toulouse qui a été créée par l’association internationale des Clefs d’Or.
        Tout au long de ma scolarité, j’ai travaillé dans différents établissements de la Côte d’Azur afin de découvrir les différents services d’accueil d’un hôtel de luxe. D’abord au Majestic Barrière en tant qu’assistant de loge, puis à l’Hôtel Martinez pendant quelques saisons estivales et durant le Festival international du film à Cannes. 

        Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre ce groupe ?
         J’ai voulu rejoindre ce groupe pour plusieurs raisons. Tout d’abord pour ses valeurs (entraide, humilité, respect, sincérité, courtoisie) que je partage et qui sont importantes pour moi. Ensuite, pour sa renommée à l’international. Shangri-La Hotel, Paris est également un palace qui se développe à grande vitesse, nous innovons sans cesse, ce qui est extrêmement enrichissant pour un jeune concierge comme moi. Pour finir, le Shangri-La Hotel, Paris a su s’imposer sur la place parisienne et compte désormais parmi les plus beaux Palaces de la ville lumière. 

        Quand et pour quel poste avez-vous rejoint les équipes du Shangri-La Hotel, Paris ?
         J’ai rejoint la loge du Shangri-La Hotel, Paris le 6 juillet 2012. J’ai d’abord occupé le poste d’Assistant Concierge avant d’être promu Concierge en juin 2014. Passionné par mon métier, j’ai voulu avoir les Clefs d’Or dès que possible, ce qui est chose faite depuis deux ans maintenant. 

        Quel souvenir gardez-vous de votre intégration ?
         L’esprit d’équipe et l’efficacité de la Conciergerie du Shangri-La Hotel, Paris m’ont tout de suite interpellé. Grâce à mon Chef Concierge, Tony Le Goff, et à l’équipe, je m’épanouis tous les jours, ce qui me permet de donner un service d’exception aux clients. Mais cela est valable pour l’ensemble des services. Grâce à l’entraide, la communication et le sens du service, c’est tous ensemble que nous arrivons à avancer quotidiennement. 

        D’après vous, quels sont les facteurs qui ont permis cette évolution ?
         Je me suis très vite adapté à l’équipe des concierges et à la diversité de la clientèle avec laquelle nous sommes en constante relation. Le métier de concierge requiert une grande curiosité pour la ville dans laquelle on exerce. Ma passion pour Paris et la gastronomie me permettent de m’enrichir au quotidien pour conseiller au mieux chacun de nos clients. 

        Quelle est la personne qui vous a accompagné dans votre évolution au sein de l’hôtel ?
         Deux personnes m’ont accompagné dans mon évolution : le Chef Concierge Tony Le Goff ainsi que l’Assistant Chef Concierge Bastien Lalanne. 

        En un mot, comment décririez-vous le Shangri-La Hotel, Paris ?
         Si je devais décrire l’hôtel en un mot : raffinement. 

            Lucille Marelle

            Première Gouvernante

            Quelle est votre formation d’origine et quel a été votre parcours professionnel avant d’intégrer le Shangri-La Hotel, Paris ?
             J’ai passé dans un premier temps un Bac Technologique hôtellerie et restauration. Puis un BTS hôtelier option gestion et mercatique en alternance à l’hôtel Four Seasons George V à Paris au sein du service Housekeeping. A la fin de mes études je suis partie travailler un an au Canada. A mon retour en France j’ai travaillé en tant que gouvernante au Westin Paris Vendôme. 

            Pourquoi avez-vous choisi de rejoindre ce groupe ?
             J’ai choisi de rejoindre le groupe Shangri-La Hotels & Resorts pour la renommée du groupe mais aussi pour l’hôtel en lui-même. C’était un rêve pour moi de travailler dans un Palace Parisien qui plus est dans un hôtel particulier ayant appartenu à la famille Bonaparte. 

            Quand et pour quel poste avez-vous rejoint les équipes du Shangri-La Hotel, Paris ?
             J’ai rejoint le Shangri-La Hotel, Paris en novembre 2014 pour le poste de Gouvernante. 

            Quel souvenir gardez-vous de votre intégration ?
             Mes collaborateurs m’ont réservé un accueil très chaleureux, l’équipe du Shangri-La Hotel, Paris étant une équipe jeune et dynamique je me suis sentie tout de suite dans mon élément. J’ai beaucoup apprécié être en immersion dans les services avec lesquels j’allais travailler étroitement tels que la réception, le room service et le service center. Cela permet d’être opérationnelle plus rapidement et de comprendre le fonctionnement des autres services. 

            En un mot, comment décririez-vous le Shangri-La Hotel, Paris ?
             Familial. 

              Le site de recrutement du Shangri-La Hotel, Paris